Ouch I have lost my-self again

14 janvier 2007

Aikibudo

aikicousu


"Demain le jour s'ra là et les oiseaux chanteront leur joie..." Oh non pas déjà.... 4h45 pétantes, mon réveil sonne.
Péniblement je m'extirpe de sous la couette, alors que j'y serai bien restée en ce dimanche matin pluvieux.

Je me dirige vers la salle de bain pour me préparé et commence à enfiler une partie de ma tenue de future guerrière.
Vite fait j'avale 2 tartines et un thé et voilà que Thomas fait résonner ma tonitruante sonnette dans tout l'appartement, me faisant presque frôler la crise cardiaque. J'attrape en chemin mon sac et ma veste, et c'est parti!!!

Je monte dans la voiture. Thomas n'a pas l'air plus réveillé que moi, du coup je me sens moins seule.
5 minutes de trajet et nous voilà sur le parking où l'on devait rejoindre le Maître et un autre akibudoka. On ne traîne pas, 2h30 de route nous attendent pour rejoindre Besançon notre lieu de stage.

Le voyage, fut bien silencieux, tout le monde à tenter plus ou moins de voler quelques minutes de sommeil qu'il n'avait pas pu prendre cette nuit, d'autant plus que la couleur sombre du ciel encore bien noir n'aida pas à l'emmergement.
Petite pause dans une station service tout de même pour remplir les ventres d'un petit déjeuner, si tôt fini, nous remontons en voiture.
A notre arrivée le temps ne nous à pas réserver son meilleur accueil : crachin de pluie, ciel gris, températures peu chaleureuses, c'est pas grave on sera enfermés toute la journée.

Premier round commencé : échauffement, techniques de bases, travail des atémis
Midi pause déjeuner pour reprendre quelques forces et pouvoir échanger avec les membres des clubs des autres régions.
Second round : Techniques anciennes, daito ryu, techniques d'immobilisation, techniques....
Une bonne douche bien méritée s'impose, et bien entendu après l'effort le réconfort, nos hôtes nous ont préparer un goûté avec boisson et galette des roi francontoise.

Le digestion se fera sur le trajet du retour vers la citée strasbourgeoise.

Journée bien remplie en apprentissage, en rencontre, en fatigue, mais très intéressante comme d'habitude.

Bilan : Absolument ravie, mais toujours mal à la cuisse et à la fesse gauche (mauvaise chute arrière)

Posté par larme_de_cristal à 19:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 janvier 2007

Angoisse...

marelle


Pour la énième fois je recommence un blog....
Je déménage sans arrêt pour diffuser mes petits textes. Cela me prend à chaque fois que quelque chose est en train de changer, c'est grave docteur?

Dans 5 jours à lieu cette foutue visite médicale qui déterminera si oui ou non je suis admise à entrer en école de gendarmerie.

Déjà le stress était bien présent, mais maintenant le voilà presque omniprésent.

Début janvier, moi pleine de bonne volonté, je me dis "Allez, si tu veux pas trop souffrir en école t'as intérêt à commencer toute suite le sport! Et puis ça te fera pas de mal de perdre quelques kilos!!"
J'avoue que la balance depuis ces dernières années à tendance à hurler quand je monte dessus.

D'un pas décidé, le 3 janvier, je m'avance vers mon jogging (je trouve ça toujours aussi laid, j'ai l'impression d'être en pyjama quand j'en mets un), et je saute dedans.
J'ouvre la porte, prépare mon chrono sur ma super montre de sportive achetée pour l'occasion, et "biiiiip" c'est parti pour un tour.
20 minutes plus tard, je reviens ssoufflée, la tête rouge comme une tomate, les cheveux dans tous les sens, bref je devais être incroyablement belle à ce moment, je suis sure que si j'avais rencontré l'homme de ma vie ce jour là il serait parti en courant.
Enfin je me console en me disant : 20 minutes c'est déjà pas mal, toute façon j'ai toujours eu horreur de courir.
Ça me rappelle le fameux cross qu'on faisait chaque année au collège... C'était vraiment ma hantise.

A force de me motiver et de me donner des coups de pieds aux  fesses tous les jours, me voilà 8 jours plus tard, les cheveux au vent courant comme si c'était d'un naturel alors que cela fait 1heure que je m'adonne à cet épouvantable exercice.

Heureusement qu'en suite la piscine est là pour me consoler. Qu'est ce qu'on se sent bien après avoir nagé.
Il y a juste un truc que je n'aime pas à la piscine : les mecs avec les lunettes de piscine!!
Si si vous avez jamais remarquez? Dès qu'ils passent à côté de vous ils en profitent pour regarder dans le décolleté de votre maillot de bain.. C'est d'une discrétion... Genre tu crois que je t'ai pas vu faire hein?

Bref après mes 8 jours d'exploit héroïque, me voilà avec un mal de muscle à la cuisse. Résultat : aujourd'hui je suis pas aller courir (quel dommage j'en avais tellement envie!), dépensé 6,45 € dans une crème à la pharmacie pour douleur musculaire, que je marche comme une handicapée....

Alors j'espère bien que ça va se rétablir vite fait, parce que sinon je vais vite péter  les plombs et que ça risque de compromettre mes projets, tout ça juste parce que j'ai bien voulu faire les choses!

Posté par larme_de_cristal à 19:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]